Quand on parle d’aménagement paysager, on parle souvent de projets d’envergure avec lesquels vous allez vivre longtemps!
Avant même de faire appel à des professionnels (designer paysagiste, paysagiste, piscinier…) il faut savoir ce qu’on attend de notre espace à aménager et quels sont nos besoins.

1. Dresser une liste de vos besoins, pour une offre de services juste


Il est essentiel de fournir un cahier des charges précis et permettre au professionnel à qui vous faites appel, de vous présenter une offre de services la plus juste possible.
Il est très fréquent que je reçoive des demandes aussi brèves que « On aimerait avoir une soumission? » ou encore « Combien chargez-vous pour l’élaboration d’un plan d’aménagement extérieur? ».
Je réponds toujours : « Pas de problème! Pouvez-vous me dire de façon précise ce que je dois soumissionner ou ce que dois-je dessiner? ».
Dans la majorité des cas, la réponse est floue. Je répète donc le même discours : « Voulez-vous une pomme ou une barre de chocolat? Parce que les deux n’ont pas le même prix! »

2. Définir la ou les fonctions de l’espace extérieur


• Pour ceux qui ont une idée encore vague de ce qu’ils veulent, le designer paysagiste va les aider à mieux définir leurs besoins et optimiser le potentiel de leur terrain. On a tendance à se laisser emporter par la mode sans trop se pencher sur le caractère évolutif de l’aménagement extérieur.
• Pour ceux qui ont une idée très claire de ce qu’ils veulent, le designer paysagiste va leur fournir des options pour l’exécution du projet et de l’accompagnement.

3. Se poser les bonnes questions avant de commencer le projet d’aménagement


Voici une liste non exhaustive de questions que tout propriétaire devrait se poser avant d’entamer des travaux d’aménagement paysager.

• Qui va utiliser cet espace à aménager?
 Est-ce un coin réservé aux adultes? si oui à quelle fin souhaite-t-on l’utiliser (relaxation/détente ou échange et partage)? Combien de personnes partageront l’espace?
 Doit-on prévoir une zone pour les enfants? Si oui, que souhaite-t-on y ajouter? Un carré de sable? Une balançoire, une glissade? 
A-t-on des animaux domestiques?

Quelle est la fonction de l’espace de vie?
 Veut-on un coin salle à manger? Une cuisine d’été? 
Une aire de détente, un salon, une aire lounge, un foyer, un hamac?

Quel sera le mobilier et les accessoires?
 En fonction de l’espace disponible, il faudra tenir compte des dimensions, du degré de confort, du nombre de places offertes par les meubles d’extérieur. Souhaite-t-on réutiliser le mobilier existant ou faut-il prévoir une nouvelle collection?

• Quelle importance accorde-t-on à l’horticulture?
 Comment souhaite-t-on habiller le terrain? Plates-bandes? Accessoires?

• À quel point aime-t-on le soleil et ses voisins? 
Dépendamment des usagers (adultes ou enfants), il faudra probablement prévoir des espaces ombragés. Plusieurs possibilités sont envisageables : pergolas, gazébo, auvent…
Sommes-nous plutôt du genre réservé ou très social? Faut-il envisager des structures ou astuces procurant différents degrés d’intimité dans votre aménagement?

• A-t-on l’âme d’un jardinier?
 Faut-il prévoir un espace pour le jardin et si oui, doit-il être traditionnel ou peut-il être intégré dans des aménagements plus floraux?

Quelle sera l’évolution de l’utilisation de l’espace à moyen et long terme?
 Doit-on prévoir l’installation d’une piscine (creusée ou hors-terre)? D’un cabanon? D’un garage?

• Qui fera les travaux ?
 A-t-on suffisamment de connaissances et de temps pour exécuter le projet d’aménagement paysager (infrastructures, choix des matériaux, sélection des végétaux pour la phase d’horticulture). 
Serait-il préférable de faire appel à un professionnel? Si oui, dans quelle mesure? Pour la gestion complète du projet, pour une portion ou pour une phase d’accompagnement?

• Quels sont les délais d’exécution du projet d’aménagement paysager?
 A-t-on des contraintes de temps pour la réalisation du projet? Certaines municipalités imposent des délais d’aménagement paysager qu’il faut respecter sous peine d’amendes.

• Quelles sont les contraintes budgétaires? Avoir un budget qui englobe l’ensemble des aménagements à court, moyen et long terme permet de bien répartir et planifier les travaux. D’où l’importance de bien définir ce que l’on souhaite au départ!

Après avoir répondu à toutes ces questions, on obtient une vision claire des envies et des besoins évolutifs associés à l’espace que l’on souhaite aménager. On peut passer à la prochaine étape qui est la définition des priorités.

4. Déterminer les priorités

On peut faire une liste qui classerait les priorités par degré d’importance :

Les indispensables : à ne surtout pas mettre de côté et à placer dans la colonne court terme!
Les nécessaires : à traiter à moyen terme ou long terme et a ne pas négliger lors de la réflexion du projet.
Les optionnels : projets qu’on aimerait avoir mais qui sont plutôt vus comme des bonus!

A n’importe quel moment de votre processus de réflexion, que vous ayez une vague idée de ce que vous voulez ou que votre liste de besoins soit très claire, le designer paysagiste sera un atout pour concrétiser votre projet. Il peut vous aider en bonifiant avec tout son savoir-faire, son expérience et sa créativité, à optimiser le potentiel de votre terrain.