C’est la rentrée scolaire même dans votre cour! Pour pallier à la multiplication de nos plates-bandes, on divise et on transplante les vivaces! En faisant cette opération en septembre – début octobre, vous laisserez le temps aux plantes de bien s’acclimater à leur nouvel environnement et de faire leur réserve pour passer l’hiver.

Voici quelques vivaces populaires à diviser : iris, muguet, hosta, hémérocalles, phlox paniculé, coréopsis, bergenia, astilbe, sedum… Sachez que la plupart de vos vivaces seront en mesure de reprendre après une division.

Même s’il est préférable d’éviter les pleines chaleurs de l’été, la division et la transplantation peuvent se faire dès juin, lorsque les plantes ont pointé le bout de leurs feuilles. Soyez alors muni de patience et d’un boyau d’arrosage pour procurer aux plantes l’eau nécessaire pour qu’elles puissent s’implanter malgré la chaleur.

La division des plates-bandes permet de rééquilibrer votre aménagement paysager. Pour préserver la beauté de votre décor horticole, il est recommandé de diviser les plantes aux 4 à 8 ans, ou selon la vivacité de celles-ci et selon votre capacité à supporter un décor bien rempli.

Les étapes à suivre pour une transplantation réussie sont :

  1. Déterminer un endroit adéquat en fonction des caractéristiques de la plante.
  2.  Idéalement, préparer le sol en retournant les premiers 30 cm de terre.
  3. Creuser le trou de transplantation suffisamment grand pour permettre de contenir et d’étaler toutes les racines. En général on compte 2 fois la largeur et 1.5 fois la hauteur de la motte.
  4. Remplir le trou d’eau.
  5. Installer la plante dans son trou en prenant soin de la retirer doucement de son contenant. Si le plant est enveloppé dans de la jute, il vaut mieux tenter de l’enlever, en prenant soin de ne pas briser la motte de terre. Si le système racinaire est enchevêtré, «dépeigner» les racines en les démêlant doucement afin d’éviter l’étranglement des racines.
  6. Remplir avec une bonne terre enrichie de compost.
  7. Aménager une cuvette d’arrosage et arroser.
  8. S’assurer le lendemain que tout est correct et arroser durant la semaine suivante.
mj-saucier-division-transplantation-1

Petit truc pour mettre toutes les chances de votre côté : si la plante est en floraison au moment de la transplantation et que vous remarquez qu’elle nécessite plus d’eau, n’hésitez pas à retirer les fleurs. La plante doit travailler à se faire de nouvelles racines et se faire des réserves pour l'hiver.

Comme une plate-bande est évolutive, le fait de prendre le temps de la diviser de manière régulière permet de :

  • Regarnir les trous qui se sont créés avec le temps
  • Sauver les plantes qui se font envahir
  • Faire de la place aux nouveaux venus qui seront en vedette pendant un temps
  • Créer de l’espace autour des arbustes qui ont grossi
  • Récupérer des plantes et les utiliser pour modifier un secteur qui nous plaît moins.
  • Créer un nouveau secteur aménagé
  • Faire de la place pour intégrer un nouvel accessoire décoratif
mj-saucier-blogue-division-6
mj-saucier-blogue-division-5

Un peu de nouveau est tout le temps bon pour le moral!

Si vous n’avez plus de place chez vous, demandez autour de vous : certaines de vos connaissances sont peut-être en train d’aménager leur extérieur et pourraient profiter de vos dons de plantes.

Partagez, vous ferez des heureux!

Prenez le temps de planifier vos travaux, de faire un petit croquis ou simplement de prendre une photo et de noter sur la copie papier les changements que vous voulez faire, afin de vous assurer que vous avez pensé à tout et que votre réflexion prend tout son sens.

Et surtout, amusez-vous! L’horticulture est un sport très enrichissant et sain pour la santé!

 

mj-saucier-blogue-division-3

Vous avez besoin de coaching et/ou d'accompagnement?

Apprenez-en plus ici sur toutes les options que je peux vous offrir.