Mes clients, avec qui j’aime beaucoup partager ma passion pour l’horticulture, m’envoient plusieurs demandes concernant les différentes étapes reliées à l’entretien de leur terrain. J’ai donc préparé un document qui identifie plusieurs travaux et quelques truc et astuces à faire selon votre terrain et vos besoins.

Quelques tâches à faire en toute saison :

  • Arrosez régulièrement après une fertilisation granulaire ou avant une fertilisation liquide.
  • Faites régulièrement une tournée phytosanitaire et traitez au besoin, c’est-à-dire surveillez la présence d’insectes indésirables afin de prévenir une infestation incontrôlable.
  • Vérifiez le système d’irrigation (les plantes grossissent… ainsi que leurs besoins en eau!)
  • Vérifiez les tuteurs des plantes grimpantes et autres, attachez-les au besoin et assurez-vous que la plante n’est pas étouffée par l’attache.
  • Si vous n’utilisez pas de paillis, binez vos plates-bandes pour favoriser l’aération du sol.

Je dis souvent à mes clients qu’on a tendance à trop en faire sur le terrain, ou à faire les mauvais gestes. Si vous avez beaucoup d’accessoires sur le terrain, le plus gros du travail est au printemps. Voici en détails les différentes tâches que celui qui ne veut rien oublier se doit de faire au printemps :

  • Après la dernière pleine lune d’hiver (qui correspond au dernier bon gel de la saison), enlevez les protections hivernales. Mais avant, n’oubliez pas d’aérer les plantes qui ont été protégées par une toile (texel ou jute), car la toile créé un effet de serre qui risque de chauffer la plante.
  • Taillez et traitez à l’huile de dormance les arbres fruitiers, cerisiers, pommiers décoratifs, aubépines et autres avant l’éclosion des bourgeons.
  • Traitez à l’huile de dormance les arbustes qui ont reçu la visite d’insectes non désirables durant l’été précédent. Attention! Vérifiez sur la bouteille si la plante peut être traitée!
  • Taillez les branches mortes, cassées ou abîmées des arbustes et arbres. Éliminez les branches verticales et celles orientées vers le sol.

Pour plus d’informations sur les tailles je vous invite à lire mes 2 blogues :

La taille (partie 1) et La taille (partie 2)

mjsaucier-paysagiste-blogue-calendrier-printemps-IMG_0069
mjsaucier-paysagiste-blogue-calendrier-printemps-IMG_0062
mjsaucier-paysagiste-blogue-calendrier-printemps-IMG_0064

En mai (ou lorsque vous aurez accès a votre terrain) :

  • Sarclez le sol des plates-bandes et installez un bon 4 pouces de paillis afin de contrôler l’apparition d’herbes indésirables.
  • Préparez le jardin d’eau, réinstallez la pompe et ajoutez de l’eau au bassin.
  • Ouvrez le système d'irrigation et testez-le.
  • Vous fertilisez vos plates-bandes, vos haies, vos arbres et votre pelouse? C’est le temps de faire votre première application.
  • Vous préférez le compost? Ajoutez une bonne couche (de 1 à 2 pouces) dans les plates-bandes d’annuelles et de vivaces, au pied des arbres et des haies, mais seulement 1/2 pouce sur le gazon, particulièrement sur les zones moins garnies.
  • Faites la taille d’entretien des clématites en éliminant le bois mort au-dessus des bourgeons qui éclosent sur les tiges saines.
  • Nettoyez les conifères de leurs brindilles orangées. Vous verrez plus facilement s’ils souffrent de sécheresse durant l’été en voyant réapparaître des brindilles à ce moment.
  • Taillez au ras du sol les tiges des plantes vivaces non rabattues à l’automne ou ce qui ne s’est pas décomposé afin de garder la plate-bande propre.
  • Éliminez les tiges qui apparaissent sur le porte-greffe de toutes vos plantes greffées et surveillez les rejetons qui apparaîtront durant l’été.
  • C’est en juin, en zone 4 (soit ici, à Québec), que la température est propice à l’achat des annuelles à planter dans vos plates-bandes et boîtes à fleurs. Surveillez tout de même les risques de gel au sol avant de planter vos nouvelles acquisitions.
  • Vos conifères ont été brûlés par le froid durant l’hiver ou ont perdu un peu de leur lustre? Appliquez en alternance les engrais 15-30-15 et 20-20-20 sur les aiguilles, une fois par semaine et jusqu’au mois d’août.
  • Observez les bulbes printaniers que vous avez plantés l’automne dernier et prenez des notes pour les correctifs à apporter l’automne prochain.
  • Tuteurez vos plantes au besoin et pendant qu’elles sont encore jeunes et faciles à manipuler.
  • Protégez le pied des clématites du soleil avec des annuelles, des vivaces ou autres.
mjsaucier-paysagiste-chez-saucier-plate-bande-intime-20150503_110933
mjsaucier-paysagiste-chez-saucier-plate-bande-intime-20150516_151908

Avec cette liste, vous n’oublierez rien. Vous trouvez qu’il y a trop de tâches? Vous pouvez toujours laisser la nature suivre son cours! Les quelques tâches simples en caractères gras sont la base pour gagner une tranquillité d’esprit, du moins à mon avis. Et vous, qu’en pensez-vous?