Les plantes envahissantes sont une espèce très pratique pour enjoliver nos parterres et servir de couverture végétale pour embellir certaines sections de notre aménagement paysager. Par contre, il est important de contrôler leur développement. Sans cela, vous vous retrouverez vite avec une véritable jungle sur les bras. Il existe 2 types de plantes envahissantes et je vous propose ici d’apprendre à les connaître afin de vous aider à comprendre leur développement pour mieux les contrôler.

Plantes envahissantes par semence

Ces plantes sont surtout choisies pour leur ténacité ou leur pousse rapide. Il est très important de s’informer sur le type de plante que ces semences apporteront et à quel endroit les relâcher. Si vous choisissez le mauvais endroit, elles deviendront rapidement une véritable nuisance pour vos autres plantations et même tuer la diversité de votre jardin.

Le cycle de vie d’une plante, qui se multiplie par semence, est le suivant :

  1. Le feuillage sort jusqu'à ce que la plante ait un corps robuste et un système racinaire assez fort pour se nourrir
  2. La floraison s’installe attirant les abeilles et les papillons
  3. La pollinisation
  4. La transformation de la fleur en fruit
  5. Le séchage / déshydratation du fruit
  6. La chute de la semence / graine
  7. Début d’un nouveau cycle

Durant la 5e étape, le fruit va parfois éclater, envoyant les semences très loin pour se propager (exemple de variétés de campanules). Dans d’autres cas, le fruit a besoin d’une intense chaleur (un feu) pour s’ouvrir, comme l’épinette.

Ce qui se passe dans nos plates-bandes!

Pour les vivaces (Rose-Trémiere, myosotis, les centaurées, les échinops, les lupins, etc.), une fois le fruit séché, la semence tombe au sol et se ressème sans vraiment tenir compte de la limite de nos plates-bandes!

Comment faire pour contenir ces belles vagabondes?

Le truc est de tailler la plante après sa floraison à quelques pouces en dessous de la tige portant le fruit. Non seulement vous diminuez les risques de propagation « anarchique » et, si vous êtes chanceux, votre plante fleurira plusieurs fois en une saison!

Si au contraire, vous voulez agrandir vos parterres, récupérez ces mêmes graines! Déposez-les dans la terre et oubliez-les jusqu’à l’année suivante. Vous verrez de petites pousses apparaître au printemps.

Plantes envahissantes par rhizome

Qu’est-ce que le rhizome?

Le rhizome est une tige souterraine horizontale gonflée de réserves nutritives. Sur toute sa longueur, à intervalles réguliers, se forment des racines adventives et de nouvelles pousses aériennes. Le bambou, le gingembre, l’iris, le muguet, le phalaris et la menthe par exemple, possèdent des rhizomes.

Comment ces plantes se propagent-elles?

Ces dernières ont des racines voraces qui s’implantent et se faufilent partout.

Les plantes à croissance vigoureuse ou ayant tendance à se propager nécessitent de l'entretien. Une taille régulière s'impose pour dégager le passage et préserver leur support. Les rhizomes souterrains des plantes traçantes, comme le bambou, émettent de nombreux rejets en surface. Que ce soit des drageons, des stolons ou des pousses abondantes, ceux-ci   peuvent coloniser l'espace environnant et étouffer les végétaux voisins.

Comment contenir les plantes à rhizome?

La coupe

Dès le développement de rhizomes, coupez-les le plus profondément possible pour les extraire. Si la plante et ses drageons colonisent une pelouse, tondez régulièrement.

Le contrôle

Vous pouvez exercer un certain contrôle en plantant les plants dans un pot dont vous aurez préalablement coupé le fond. Le fait que le pot soit profond et sorte un peu de la terre empêche la racine de se propager. Par contre cette méthode réduit la longévité des plantes qui finiront par s’étouffer si vous ne divisez pas régulièrement leur motte.

L’entourage

Vous pouvez entourer de plantes plus solides et résistantes vos plantes à rhizome afin de créer une grosse barrière végétale qui pourra les contrôler. Par exemple, planter des muguets avec des hostas permet d'équilibrer le mélange entre les 2 plantes.

Attention!

Avec ces deux dernières méthodes, il est important d’apporter du compost de temps en temps. Comme ce sont des plantes qui font beaucoup de racines (drageon ou rhizome), l’appauvrissement du sol sera rapide. Elles ont besoin d’éléments organiques pour se nourrir.

En résumé, il est important de prendre le temps de se renseigner sur la plante que vous avez sélectionnée. En l’entretenant correctement et en lui attribuant une zone précise, elle jouera un rôle principal dans la beauté et l’harmonie de vos parterres. Par contre, si vous voyez qu’elle vous donne trop de travail… n’hésitez pas à l’éliminer pour la remplacer par une plante plus facile.

Le meilleur moyen de profiter de ses plates-bandes est de savoir comment les entretenir. N’hésitez pas à demander de l’aide et à suivre une formation auprès d’un spécialiste en horticulture… il vous donnera la clé du succès pour que vous récoltiez le fruit de votre travail!